Récupération des eaux pluviales

L'eau est précieuse :
Récupérer, filtrer, puis stocker l'eau de pluie pour des usages domestiques tels que WC, arrosage, ou des points de consommation qui ne nécessitent pas l'usage d'eau potable, peut conduire à une réduction de 50% de sa facture annuelle d'eau.

Face à l'augmentation constante du prix de l'eau potable…
Le prix moyen actuel du m3 d'eau est de 3€. L'eau de pluie reste une ressource alternative intéressante.

La ressource nationale le permet…
Par exemple, un habitat moyen (90 m2 de surface de toiture) peut récupérer au minimum 50m3 d'eau de pluie par an

Une installation de récupération d'eau de pluie ne doit pas comporter de raccordements croisés : le réseau de canalisation acheminant l'eau pluviale doit être complètement indépendant du réseau de distribution d'eau potable alimentant les autres postes de la maison.

Toujours pour prévenir tout contamination du réseau public, dans le cas d'un appoint ou d'un basculement sur eau potable, il faut obligatoirement une disconnection normalisée : l'eau du réseau ne doit pas être en contact direct avec l'eau de pluie.

Tout citoyen a le droit de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son terrain. Il doit, dans la mesure où son installation rejette des eaux usées, chargées dans le réseau collectif, se conformer aux règles en vigueur (renseignement auprès des Mairies et DDE).
 

La récupération d'eau de pluie, une activité favorisée par la législation

Sur le plan financier, prévoir une telle installation dès la construction ou la rénovation de sa résidence restera avantageux : la loi sur l'eau de décembre 2006 permet d'obtenir (la parution d'un arrêté (4 mai 2007) précise la liste des équipements, les conditions d'installation et d'usage de l'eau de pluie dans l'habitat) un Crédit d'Impôt de 25% du montant des dépenses d'équipement ne pouvant excéder 8000€ pour une personne seule et 16000€ pour un couple marié.

Par ailleurs, la récupération d'eau de pluie est une solution supportée par des décideurs locaux. De plus en plus de communes imposent la rétention ou l'usage d'eaux pluviales et des aides financières sont accordées localement.

 
Quelques exemples de consommations moyennes :

W-C : 9000 l/an/personne
Machine à laver : 4000l/an/personne
Nettoyage extérieur : 1000l/an
Arrosage potager/fleurs : 4 à 5 l par m2/jour pour les surfaces effectives à arroser.
69 residence de la Liane - 62830 CARLY - FRANCE/ Tél. : 03 21 83 38 05 AEROELEC - contact@aeroelec.com - SIRET : 50467465600013